Interview : Pierre Marcolini propose exotisme et évasion à travers ses créations

Interview : Pierre Marcolini propose exotisme et évasion à travers ses créations
20 avril 2016 Koala

On a posé 10 questions sur le voyage à Pierre Marcolini, chocolatier belge.

Depuis très jeune, ce grand chocolatier est un passionné de cet univers. C’est en 1995 que tout bascule pour le jeune chocolatier-pâtissier. Cette année-là, il devient Champion du Monde de pâtisserie à Lyon et s’installe à son compte. Et c’est dans la capitale française qu’il décide d’ouvrir sa boutique éponyme, Pierre Marcolini.

Inspiré des méthodes artisanales de Maurice Bernachon, son mentor, Pierre Marcolini a su se démarquer rapidement des autres chocolatiers en proposant une sélection de cacao grands crus provenant du Brésil, de Cuba et de Madagascar entre autres.

Considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs chocolatiers au monde, grâce à son savoir-faire et sa passion du chocolat, Pierre Marcolini fait vivre ses créations en mêlant à ses grands crus, des ingrédients rares et exotiques tels que les baies roses du Maroc, les pistaches d’Iran, ou encore le citron de Sicile.

© Nicolas Buisson

JR : Pour vous, voyager c’est synonyme de… ?

Voyager est pour moi synonyme d’émotions.  C’est aussi indissociable de rencontres, découvertes mais surtout d’ouverture d’esprit.

JR : Quel est le premier objet que vous mettez dans votre valise ? Pourquoi ?

Je ne pars jamais sans une tablette de chocolat. Je ne sais pas m’en passer.

JR : Lorsque vous voyagez en rêve, où allez-vous ?

J’ai la grande chance d’avoir un métier qui me fait beaucoup voyager.  Du coup, lorsque je rêve de voyage, je rêve souvent de ma prochaine destination. J’aime me renseigner sur mes prochaines destinations avant de partir.  Cela nourrit déjà mon esprit et mes rêves de belles images.

JR : Votre pire souvenir de voyage ?

Il y a déjà quelques années, je suis parti à Madagascar. Au début du voyage, je suis tombé amoureux d’un magnifique pilon traditionnel en bois. Je l’ai précieusement gardé avec moi pendant tout mon séjour, mais arrivé à l’aéroport pour rentrer, j’ai dû longuement argumenter avec les douanes pour les convaincre que je ne faisais pas du trafic d’œuvre d’art !

JR : Un parfum qui vous invite à l’évasion ?

Sans hésitation, le vétiver ! J’aime cette odeur de racine, de terre… J’en ai d’ailleurs fait mon parfum.

JR : Quelle est votre prochaine destination ?

D’ici quelques jours, je pars au Cameroun dans la très belle région du Haut Penja.  J’ai la chance de travailler avec des fèves d’une ancienne plantation qui sont juste magnifiques. J’essaie de voyager le plus souvent possible pour voir les planteurs avec lesquels nous travaillons pour parler avec eux, mais aussi pour leur montrer et leur faire déguster ce que nous faisons avec leurs fèves.

JR : Quel est votre hôtel préféré ? Pour quelles raisons ?

Un hôtel reste avant tout un endroit où je passe très peu de temps. S’il y a une bonne literie, une grande douche et bonne connexion wifi, je suis content…  Si je dois être un peu moins pragmatique, j’ai eu la chance de loger dans un endroit magique au Kenya.  Nous dormions dans une grande tente en plein milieu d’un parc naturel. Il était 5h du matin, je n’arrivais pas à dormir. Avec un ami, nous buvions un café sous le auvent tout en admirant le paysage jusqu’au moment où des singes sont venus nous voler tous nos biscuits… C’était un moment magique.

JR : Que faites-vous pour passer le temps en avion ?

Je crée mes collections !  J’aime les aéroports et les avions car, pour une raison que je ne sais pas expliquer, ils me permettent de totalement déconnecter. Je sors la tête de l’eau et une multitude d’idées me traversent l’esprit.  Je prends donc beaucoup de notes et fais pas mal de croquis.

JR : Votre meilleur souvenir de voyage lorsque vous étiez enfant ?

J’ai le souvenir de vacances en Suisse avec une tranche de pain frais et un gros morceau de chocolat

JR : Vous vous sentez chez vous lorsque vous êtes… ?

Il ne me faut pas grand-chose !  Dès que je suis entouré d’amis, je me sens comme chez moi !

Merci à Pierre d’avoir répondu à nos questions !

Pour aller plus loin : Son site et sa page Facebook

Comments (0)

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*